Rechercher
  • laura

La calligraphie arabe est désormais inscrite à l'Unesco

La calligraphie arabe est un art millénaire à part entière. Depuis décembre dernier, elle est devenue patrimoine culturel immatériel à l’Unesco ! Comment cela s’est-il décidé ? Et qu’est-ce que cela signifie ? Les réponses ci-dessous.

La calligraphie arabe : patrimoine culturel à l’Unesco

C’est de l’initiative de 16 pays du monde arabo-musulman que provient la candidature à l’Unesco de la calligraphie arabe

L'Arabie saoudite, l'Algérie, le Bahreïn, l'Égypte, l'Irak, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Mauritanie, le Maroc, Oman, la Palestine, le Soudan, la Tunisie, les Émirats arabes unis et le Yémen se sont rassemblés et ont uni leur force pour faire valoir la richesse et la beauté de la calligraphie arabe, une pratique artistique, spirituelle et artistique fédératrice.

En effet, malgré les conflits qui existent entre certains pays, ces derniers ont tout de même décidé de passer outre, montrant ainsi une culture en partage bien plus forte que le reste.

En décembre dernier, l’Unesco a reconnu la calligraphie arabe comme patrimoine culturel immatériel. Avec l’abandon des plumes et de l’encre des nouvelles générations, on espère que ce titre permettra à la calligraphie arabe de s’étendre et de perdurer pour les générations futures.

La calligraphie arabe, un art millénaire

Symbole fort de la culture arabo-musulmane, la calligraphie arabe aurait vu le jour au VIIIème siècle de notre ère.

Elle se compose de six différents types d’écriture, dont l’écriture coufique, la plus ancienne, qui a été rapidement remplacée par le Naskhi. Le Nashki, l’écriture la plus populaire notamment car elle sert à l’écriture du Coran. Enfin, il existe aussi le Thuluth ou encore le riq’ah, mélange de ces deux derniers.



Un art spirituel

Dans l’Islam, il est interdit de faire de la représentation figurative. L’art visuel peut donc s’exprimer uniquement par les mots et les lettres.

C’est donc comme cela que naît la calligraphie : elle permet de décorer et sublimer les paroles sacrées du Saint Coran. La pratique est d’ailleurs soutenue par les instances religieuses.

Aujourd’hui, de nombreux artistes s’en sont emparé et utilisent ces techniques pour écrire ou proposer d’autres formes de beauté. C’est notamment le cas de Hassan Massoudy, qui mélange calligraphie arabe et art contemporain. Ces œuvres sont visibles sur son site internet ou sur ses réseaux sociaux

Deux de ses œuvres sont d’ailleurs exposées à l’espace Mossi, nouvel espace artistique au Carrousel du Louvre.

Découvrez Hassan Massoudy, qualifié du "plus grand calligraphe" par Michel Tournier.


Apprendre la calligraphie arabe à Paris

Il existe de nombreuses associations qui vous permettent d’apprendre la calligraphie arabe à Paris. Et vous, ça vous plairait ?


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout